Comment éviter les clichés événementiels et créer quelque chose de précieux

Comment éviter les clichés événementiels et créer quelque chose de précieux

À un moment donné, nous avons arrêté de penser par nous-mêmes et sommes devenus trop concentrés sur le suivi des tendances. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, compte tenu de la vitesse vertigineuse des changements qui définissent notre industrie. Mais cela signifie également que nous courons le risque de devenir la proie de clichés et de ne pas être véritablement authentiques ou créatifs.


Qu'est-ce qu'un cliché ? Habituellement, les clichés font référence à des pratiques, des idées ou des éléments qui sont galvaudés au point de perdre de leur impact et de devenir ennuyeux, voire irritants.


Un exemple classique de cliché dans l’industrie événementielle est de jouer de la musique « chill » et « relaxante » avant les séances de connaissances. La musique de spa n'est pas appropriée pour un événement sérieux, et pourtant nous sommes nombreux à la faire quand même.


Bien que ces clichés événementiels semblent être des éléments innocents qui accompagnent encore et encore l’expérience des participants, ils donneront à vos participants le sentiment de faire partie du film Groundhog Day. Cette réflexion « par défaut » aboutit à utiliser des clichés qui vous empêcheront d'être véritablement créatif et de vous concentrer sur la création de valeur pour vos invités.


Vous serez obligé de faire les mêmes choses de la même manière pour chaque événement, en pensant que c'est la bonne chose à faire et en réduisant l'impact que vous souhaitez avoir sur vos participants. Pour éviter que cela ne se produise, nous avons dressé cette liste de clichés en matière de planification et comment vous pouvez les éviter :



Cliché n°1. Tout est question d'expériences « authentiques »

Chaque fois que vous planifiez un événement, vous devez garder à l’esprit les meilleurs intérêts des participants. Cela ne fait aucun doute. Cependant, certains d’entre nous pourraient faire des efforts inutiles pour concevoir des expériences clients expérimentales (et étranges).


Et bien que l’intention derrière ces actions soit noble (impressionner et ravir vos participants), la plupart du temps, les résultats peuvent être plus qu’ennuyants.


Prenons, par exemple, l'utilisation de technologies coûteuses. Certains événements « chauds » ont intégré des lunettes de réalité virtuelle dans le cadre de l'expérience de réseautage. Au lieu d’interagir en face-à-face avec d’autres participants, les gens portent des appareils de réalité virtuelle pour communiquer avec les mêmes personnes, simplement dans un « environnement différent ».


Bien que ce soit un concept vraiment sympa, cette action n'apporte aucune valeur ajoutée à la conversation, et au lieu de fournir un environnement sûr et sans bruit pour potentialiser la communication entre les participants, elle n'a fait qu'ajouter encore plus de distractions.


C'est pourquoi, chaque fois que vous avez une idée brillante sur la façon de rendre votre événement plus intéressant ou « cool », arrêtez-vous et demandez-vous si votre idée enrichira réellement l'expérience de vos invités ou si elle finira simplement par être une décision stupide qui compliquera leur expérience.



Cliché n°2. Personnalisation du programme de l'événement

Donner à vos participants la possibilité de personnaliser une partie de leur expérience est une bonne chose. Cependant, poussé à l’extrême, cela pourrait submerger votre public.


Pensez à la personnalisation du programme événementiel. Il n'y a rien de mal à ce que les participants choisissent entre deux ou trois ateliers différents, mais les choses peuvent mal tourner lorsque vos invités doivent créer leur propre emploi du temps et choisir entre des dizaines de sessions se déroulant simultanément.


Premièrement, cela créera le sentiment de manquer quelque chose. En choisissant d'assister à une seule session, les participants doivent renoncer à cinq dynamiques tout aussi intéressantes. Deuxièmement, ils ne pourront pas se concentrer, car dans la plupart des cas, vos participants essaieront d'assister à toutes les sessions qu'ils souhaitent en même temps, s'arrêtant à chacune pendant cinq à dix minutes chacune, puis passant à la suivante.


Enfin, en assistant à trop de sessions et en écoutant plusieurs intervenants, vos participants pourraient avoir du mal à retenir les informations critiques. Ils seront épuisés par la surcharge de connaissances et il leur sera plus difficile de se concentrer.


Alors au lieu de les submerger avec trop d’options et un programme trop enrichi, réduisez le volume de contenu et proposez quelques sessions de haute qualité avec moins d’options de personnalisation.



Cliché n°3. Vous devez toujours impliquer le public à tout moment

Certains professionnels de l’événementiel ont transformé l’engagement des participants en mission de vie. Les sondages en direct, les jeux rapides, les interactions modérées au cours d'une session et les exercices pour briser la glace sont tous destinés à permettre aux participants de profiter et de mieux se connecter avec l'événement ; cependant, la plupart de ces dynamiques peuvent être considérées comme intrusives et perturber l’expérience des participants.


Il est évident qu’un certain degré d’engagement est nécessaire.


Mais vous ne pouvez pas demander à vos participants de passer la moitié de leur temps de séance à interagir avec les personnes assises à côté d’eux au lieu de prêter attention aux intervenants qu’ils sont venus entendre.



Cliché n°4. Les jeux brise-glace stimuleront le réseautage

L’une des raisons pour lesquelles les gens assistent à des événements est d’interagir en face-à-face avec les autres et de nouer des relations commerciales précieuses.


La malheureuse idée est qu'au lieu de mettre en place de puissantes sessions de réseautage, telles que le matchmaking B2B, vous passeriez du temps à inventer des jeux idiots pour briser la glace qui mettront les gens mal à l'aise.


Ne tombez pas dans ce piège et concentrez-vous plutôt sur des choses importantes, comme la création de formulaires d'inscription spéciaux pour connaître les préférences de réseautage de vos participants et faire correspondre l'offre et la demande en organisant de courtes réunions individuelles où vos participants pourront communiquer dans un format sûr et prédéterminé.



Cliché n°5. Vous devez promouvoir votre événement sur les réseaux sociaux

Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest… ils peuvent transformer votre journée en un enfer. Investir des ressources financières dans des publicités sponsorisées sur les réseaux sociaux n’est pas la solution.


Les changements d'algorithme qui manquent de transparence et les règles publicitaires strictes auxquelles vous devez obéir lorsque vous créez quelque chose sur les réseaux sociaux peuvent fonctionner dans certains cas, mais il existe d'autres moyens de commercialiser votre événement.


Par exemple, investissez dans le site Web et le blog de votre marque, créez du contenu de valeur, connectez-vous avec votre public et avec les influenceurs du secteur, fournissez des informations exploitables et soyez toujours présent. Ensuite, lorsque vous organisez un événement, vous pouvez compter sur les autres pour parler de vous.



Dernières pensées

Faire les choses à sa manière n’est pas une mauvaise chose. Au contraire, cela suscite la créativité nécessaire pour planifier un événement authentique et éviter les clichés inutiles. Alors, au lieu de copier les autres en pensant qu’ils savent le mieux, essayez d’être innovant et de suivre votre bon sens.

EVENTS - Kevin Van der Straeten

Tu trouveras plus d'informations sur ce sujet et de nombreux autres conseils sur l'organisation d'événements dans le livre EVENTS.

Commande maintenant

Commenter

As-tu un compte sur eventplanner.lu? Connecte-toi ici
Tu n'as pas encore de compte ? Rédige ton commentaire ici :

Lire aussi

Aidez-nous à améliorer la planification d'événements : laissez un avis 5 étoiles sur G2 !

Aidez-nous à améliorer la planification d'événements : laissez un avis 5 étoiles sur G2 !

Travailler dans le secteur de l'événementiel n'est pas facile, mais cela rend heureux

Travailler dans le secteur de l'événementiel n'est pas facile, mais cela rend heureux

Mises à jour passionnantes du logiciel événementiel d'eventplanner.net !

Mises à jour passionnantes du logiciel événementiel d'eventplanner.net !

Publicités